Liste « Agir pour Villabé »

Bulletin publié dans le magazine municipal « Villab'Écho », n°8 d'avril 2016

 

Le budget primitif 2016 a été adopté sereinement le 25 mars 2016. Le contexte budgétaire est certes contraint en raison du désengagement continu de l’Etat (baisse des aides de 600 000 € sur trois ans). Mais les orientations politiques de l’équipe majoritaire restent intangibles : stabiliser la pression fiscale sur les ménages en n’augmentant pas les taux d’imposition communaux, maintenir les services offerts aux villabéens et un soutien indéfectible au tissu associatif en renouvelant le montant des subventions Nous allons ainsi continuer à investir afin de créer de nouveaux terrains pour le plaisir de nos sportifs (terrain de football synthétique et deux cours de tennis couverts).

L’amélioration de notre cadre de vie passe par un investissement conséquent de 1,6 M€ or il est réalisé sans aucun recours à l’emprunt (nous utilisons notre capacité d’épargne & des subventions extérieures). Soulignons que cet investissement est sans aucune mesure avec la dépense somptuaire de 7 M€ engagée lors de la création de la Villa par l’ancienne majorité socialiste qui avait largement contribué au surendettement de Villabé. Cette opposition, après les démissions successives de plusieurs conseillers municipaux, connait désormais une scission et la création d’un nouveau groupe politique « Villabé Citoyen » qui représenterait les «forces de gauche de progrès» en réaction sans doute à l’inertie du groupe précédant dont ils sont issus.

Cette démarche préfigure certainement un désengagement ou encore l’émergence d’une frange socialiste frondeuse hostile à toute réforme constructive des institutions de notre pays. Nous tenons enfin à féliciter chaleureusement Karl DIRAT, notre maire, pour son élection en tant que vice-président en charge des travaux, de la voirie, & des espaces publics de la communauté d’agglomération Grand Paris Sud. Nous sommes persuadés qu’il saura défendre les intérêts non seulement des villabéens mais aussi de l’ensemble des 337 000 habitants de ce nouveau territoire.