Liste « Agir pour Villabé »

Bulletin publié dans le magazine municipal « Villab'Écho », n°5 de juin 2015

 

Groupe Majoritaire au Conseil Municipal
Gérer, c'est lutter

Le maire est tout à la fois agent de l'Etat, animateur de la vie communale et rassembleur. Ce sont les fondements des missions que nous nous sommes fixées : informer, consulter, agir pour Villabé. Informer pour permettre la participation de tous quelle que soit votre sensibilité politique est le fil rouge de notre conception de la démocratie participative. Suffit-il d'affirmer pour convaincre et avoir raison ? C'est en tout cas ce que croit l'opposition, ce qu'elle pratiquait lorsqu'elle était aux affaires. On sait depuis le sort qui leur a été réservé en mars 2014.

Depuis le 5 avril 2014, notre groupe politique communique avec les Villabéens sur tous les sujets importants et en toute transparence (emplois, logements, sécurité, circulation, future agglomération, bilan de ses actions depuis 1 an, rythmes scolaires, travaux, action sociale...). Nous avons ainsi recensé leurs besoins en matière d'information administrative, politique, sociale, médicale, culturelle nécessaires à la mise en oeuvre d'une autre politique locale. Le droit à l'information constitue pour nous un des droits indispensables au bien vivre à Villabé. Nous portons cet espoir de renouveau en toute humilité et avec sincérité. Villabé sort de sa torpeur. Nous offrons la possibilité à tous de s'exprimer (internet, bulletin municipal, réunions publiques).

La gestion d'une commune implique au quotidien de multiples tâches et missions pour la plupart invisibles aux yeux de nos concitoyens, mais toutes nécessaires au bon fonctionnement de celle-ci. C'est pourquoi gérer c'est lutter au quotidien avec pour finalité l'intérêt général des villabéens. Nous nous y employons, chaque jour, honnêtement et avec pugnacité. De son côté, le groupe « Pour Villabé » présente un triste bilan « mini...cipale... » Sans doute à court d'arguments, il se répand en invectives et chicaneries diverses, toutes plus improductives
les unes que les autres.
Nous attendons leurs propositions concrètes...qui ne viennent pas.