Liste « Agir pour Villabé »

Bulletin publié dans le magazine municipal « Villab'Écho », n°4 d'avril 2015

 

Dans un contexte de désengagement financier continu de l'Etat, l'équipe municipale « AGIR POUR VILLABE » a élaboré un budget primitif 2015 ambitieux & responsable. Grâce
à des économies de fonctionnement et une rationalisation des dépenses, les taux communaux d'impôts locaux n'augmenteront pas. Monsieur le maire et sa majorité ont donc fait le choix de soutenir notre pouvoir d'achat.

Des investissements vont ainsi être réalisés sans aucun recours à l'emprunt afin d'entretenir le patrimoine de la commune et d'améliorer le cadre de vie des habitants. Notre niveau élevé d'endettement demeure une préoccupation constante. L'analyse des prêts contractés sans discernement par l'ancienne majorité socialiste a hélas permis de constater que ceux-ci sont assortis d'une clause obligeant le versement de pénalités prohibitives en cas de renégociation et de remboursement anticipé.

Le bilan de cette première année de mandature est d'ores et déjà très positif. Le travail du personnel communal et des élus porte ses fruits. Plus de 60 « voisins » sont désormais vigilants et de nouvelles activités péri-éducatives seront proposées en septembre dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Nous étudions l'ouverture du 3ème
Pont que financera la CAECE.

Contrairement à ce qui a pu être écrit de façon démagogique par le groupe « POUR VILLABE », il n'est pas envisagé de porter atteinte au cirque de l'Essonne en construisant des milliers de logements sociaux. Il est seulement question de trouver ensemble un équilibre urbain et humain qui permette à la fois de répondre aux exigences gouvernementales en matière d'habitat et de préserver la qualité de vie au sein de notre belle commune.

Nous respectons le programme pour lequel nous avons été élus et travaillons à un développement raisonné de notre territoire. Nous sommes force de propositions et nous nous battons à chaque instant pour maintenir les services communaux, soutenir le tissu associatif, les familles, les séniors et nos entrepreneurs.