Villabé sur Facebook

Logo Villabé deuil Après avoir tenté de réduire au silence la liberté d’expression en assassinant des journalistes et dessinateurs satyriques au siège de Charlie Hebdo, après s’être attaqués à la communauté juive dans l’HyperCasher de la porte de Vincennes, lieu de son quotidien, après avoir achevé des gardiens de la paix tombés au sol d’une rue de Paris ou de Montrouge, après avoir visé nos lieux de loisir et de culture aux terrasses et salle de concert parisiennes, après avoir ciblé notre nation au cœur, le jour de sa célébration à Nice, c’est maintenant dans un lieu de culte chrétien que des barbares ont commis des actes révulsant sur un homme d’Église, octogénaire sans défense agenouillé dans une prière pour la Paix pour les Hommes, pour tous, sans distinction, dans une Église de Saint-Étienne-du-Rouvray.   Une flechelire la suite